enlèvement de ma fille , le cauchemar recommence

Je n’ ai plus vu ma fille depuis 332 jours aujourd’hui .

Le 12 mai 2016 , 2 assistantes sociales m’ ont accusé  de violences sur ma fille et me l ‘ont retiré immédiatement . Depuis elles encensent mon ex-femme et proposent que notre fille aille passer des week-ends chez elle , ce qui se terminera automatiquement par des violences sur ma petite fille . J ‘ ai écrit à de nombreuses reprises à la juge pour enfants afin d ‘ être reçu pour avoir des explications sur ces accusations . La  seule réponse a été que j ‘ ai été convoqué au commissariat pour harcèlement !!

Je pleure chaque jour , j ‘ ai cru longtemps que la vérité triompherait , mais une personne qui travaille au CDAS rencontrée par hasard m ‘ a confié que je n ‘ étais pas le premier père à être poussé au désespoir car la philosophie de ce service est que les pères sont des êtres nuisibles à éliminer sans états d ‘ âme .

Ce service n ‘ a jamais répondu à mes demandes d ‘ explications , refuse de me recevoir . Je suis accusé de violences sans aucune preuve , témoignage ou quoique ce soit d ‘ autre , tandis que mon ex-femme condamnée pour violences par les tribunaux de Nanterre et Versailles est encensée .

Mes forces m ‘ abandonnent , le 12 mai date du premier anniversaire de ce que je considère comme un enlèvement , je publierai un site où je relaterai ce malheureux épisode . Episode où un papa aimant qui a sauvé sa fille de la violence de sa maman dans les Hauts de Seine devient par magie un monstre en Ille et Vilaine …

J ‘ ai souvent conseillé à des lecteurs qui me contactaient de se rapprocher du juge des enfants car tous ceux que j ‘ avais rencontré en Ile de France étaient honnêtes , aujourd’hui , je ne sais plus quoi leur répondre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*